XVIII° siècle : le canton de Monnières

Papier à entête du canton de Monnières.

1797 MONNIERES CHEF-LIEU DE CANTON. La constitution de l’ An III crée les municipalités de cantons. Préfigurant un peu nos Communautés de communes actuelles, ces municipalités étaient appelées à gérer le canton. A sa tête une “administration municipale”, avec un président et des “agents municipaux et leurs

Pierre Bouchaud négociant au Pont a sans doute habité l'une de ces antiques demeures de l'actuelle rue de la Moinerie. L'une porte la date de 1777.

adjoints” représentant chacune de communes. Représentant la République sur le territoire, le commissaire du Directoire Exécutif. Voici donc Monnières chef-lieu d’un canton rassemblant aussi Saint Lumine, Maisdon et Saint Fiacre. Président Pierre Bouchaud, négociant au Pont, habitant ou voisin de cette maison de la rue actuelle de la Moinerie, et portant sur sa belle niche en façade la date de 1777. Le commissaire du Directoire Exécutif est Jacques Langlois.

 

 

Canton de monnières du 7 vendémiaire An VI jusqu’au 23 vendémiaire An VIII (28 septembre 1797 – 15 octobre 1799).

1 – Une atmosphère de guerre civile.

Quand le 7 vendémiaire de l’An 6 le canton de Monnières s’installe, il y a 24 jours que le coup d’Etat du 18 Fructidor (4 septembre 1797) a eu lieu, le Directoire privant ainsi les modérés et les royalistes de leur succès aux élections de mai . On vit à l’heure du “complot anglo-royaliste”. On remet en vigueur les lois de la Convention. Les déporations ou “guillotines sèches” remplacent l’échafaud de la Terreur.

(Monnières canton 1)

2- Les bruits de soulèvement sont permanents. Et les administrateurs du canton sont apeurés.

(Monnières canton 2)

2 – L’effort de remise en ordre.

L’atmosphère de guerre civile décrit plus haut n’empêche pas, à Monnières comme ailleurs, un profond effort de remise en ordre. Le commissaire Langlois réorganise d’abord le service de la poste et veut trouver un instituteur. Alors que le système

Avant la départementale, les foires de Monnières se tenait sur le "chemin serré" allant du bourg à la rivière.

décimal est instauré, on unifie d’abord ici les unités de mesures locales avec celles de Nantes. Pour le commerce c’est la création de grandes foires à Monnières, sur le “chemin serré” menant du bourg au Pont. Etat civil : Beaucoup après la disparition de nombreuses archives s’activent à reconstituer leur identité officielle. Droits anciens : les nouveaux propriétaires des vignes n’entendent pas renoncer au “complant”. Elections : le suffrage censitaire à deux degrés réservé de fait aux plus riches fait bien des mécontents. Fiscalité : les réformes fiscales ont peine à rentrer dans les moeurs.

(monnières canton 3)

Mais tout cela n’empêchent pas

4 – les belles fêtes républicaines.

(monnières canton 4)

(Albert Méchineau)

Agenda

20

juil 2017

2
3
4
5
6
7
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31