Jehan Meschinot (XV° siècle)

POËTE DU XV° SIECLE ET MAITRE D’HÔTEL DES DUCS DE BRETAGNE.

Cette tourelle à lanterne du XV° siècle a sans doute vu naitre Jehan Meschinot à la Court des Mortiers en 1420

Jehan Meschinot est né à la Court des Mortiers en Monnières entre 1420 et 1422. Il a connu la petite tourelle sud ici en photo 2. Sa seigneurie des Mortiers dépendait de la baronnie de Clisson. C’est d’ailleurs au château de Clisson qu’il recevra sa première éducation.

Jehan Meschinot tire sa célébrité de sa position acquise à la cour des derniers ducs de Bretagne et dans le monde des lettres.

Il fut écuyer de Pierre II, et participa à ses côtés aux derniers combats de la Guerre de Cent Ans. Il semble ainsi qu’il était à Chinon lors de la venue de Jeanne d’Arc. Puis il fut “maistre d’hostel” de la duchesse Anne, mourant en 1491, trois mois avant le mariage de celle-ci avec le roi de France Charles VIII.

Dans le monde des lettres, Jehan Meschinot acquit une grande célébrité à son époque

Page de garde du livret édité par Ouest France en 1993 à l'occasion du 500 ème anniversaire de l'imprimerie à Nantes.

avec “Les Lunettes des Princes”, un ouvrage de 3000 vers. Plusieurs fois manuscrites, les “Lunettes” seront en 1493 le premier ouvrage jamais imprimé à Nantes par le premier imprimeur nantais Etienne Larcher.

Tranche de l'exemplaire du premier livre imprimé à Nantes et conservé à la Bibliothèque Nationale.

Un bronze relate ce fait à l’entrée du Musée de l’Imprimerie à Nantes. L’association monniéroise “la Vigne en Fête” s’était associée en 1993 à la Bibliothèque de Nantes pour fêter ce 500 ème anniversaire sous les Halles de Clisson. Et la commune de Monnières avait alors donné

Parchemin créé à l'occasion du 500 ème anniversaire de l'imprimerie à Nantes.

le nom de Jehan Meschinot à une de ses salles et fait manuscrire le  parchemin ci-joint.

Succès immédiat : une seconde édition dès 1494 suivie d’ une trentaine dans les premières décennies du XVI° siècle.

 

Les “Lunettes des Princes”

Jehan Meschinot y met des Lunettes devant les yeux des princes pour qu’ils y voient plus clair dans leur manière de gouverner. Des lunettes aux quatre vertus cardinales :

Les Lunettes tellse que décrites par Meschinot.

Justice, Tempérance, Force et Prudence.

Les premiers vers pas très gais disent : “Après beau

"Après beau temps vient pluye et tempeste..."

temps vient la pluye et tempeste.. Plains pleurs soupirs viennent après grande feste”. On les voient en bas de cette miniature…

Quelques vers parmi les 3000 de l’oeuvre.

Humour et appel à la tempérence :

 

"Quand l'ivroing ces bons vins a bus, il commect apres grans abus"

“Quand l’ivroing ces bons vins a bus…”

                                                             Traduction

 

 

Jolis vers d’amour :

“M’aymerez vous bien…”

Traduction

 

Enfin sans doute ses vers les plus forts, où Meschinot prouve sa modernité en professant en plein XV° siècle et sa société inégalitaire de droit divin, l’égalité fondamentale de tous les hommes :

 “a receu de dieu gouvernement dame”

Traduction

Jehan Meschinot a aussi donné sa devise au blason de Monnières: “Vraye de cueur et bouche” (voir page sur le blason).

La bibliothèque de Monnières conserve aussi la magnifique exposition acquise par la commune sur “Meschinot et son temps” et qui avait été créée par l’Agence Culturelle Bretonne sous la direction de Nicole Dhombres et Anne Claire Déré, à l’occasion des 500 ans de l’imprimerie. Cette exposition peut être louée en téléphonant à la mairie : 02 40 54 60 64

(rédacteur : Albert Méchineau)