Géologie

GEOLOGIE  par Pierre Paillard.

Le très dur gabbro noir doit être chauffé à blanc pour pouvoir être cassé et façonné en pierres à bâtir.

La commune de Monnières a une géologie complexe qui ne peut être facilement résumée. La grande variété de roche et de sols donne à son vin une palette de goûts presque infinie. D’Est en Ouest on trouve les roches métamorphiques ou éruptives suivantes : Sur une bande qui part de Gorges pour rejoindre le Pallet, on trouve le gabbro (ici dans la construction d’une maison aux Côteaux). C’est une roche dense de couleur noire qui s’altère en gris puis en rouge. Elle est redoutée des constructeurs et des canalisateurs compte tenu de sa dureté exceptionnelle.

De cette bande jusqu’au bourg de Monnières, se développe un complexe ou l’on trouve en alternat, le gabbro, les amphibolites qui sont de proches cousines du gabbro, les gneiss et la leptynite. Ponctuellement des bandes de roches peuvent être assimilées à des granits, ainsi que des orthogneiss. Le tout est entrecoupé de filon quartzo feldspathiques et de filons de pegmatite qui présentent de beaux micas blancs

Le micas

Depuis le bourg jusqu’à la limite avec Maisdon-sur-Sèvre, les roches sont plus cohérentes que dans la partie Ouest. C’est un ensemble composé de gneiss et d’orthogneiss avec quelques lentilles de d’amphibolites. Le gneiss présente un aspect très variable. Une mention

Quartzhématoïdes

particulière pour le filon de quartz qui va du Moulin de la Bidière au Moulin de la Justice. Enfin, du Moulin de la Minière à l’Etang des Tuileries, s’étire une singularité. C’est a cet endroit que se trouvent les restes rarissimes dans le Massif Armoricain de la mer de l’ère secondaire. Ces restes très tenus sont surmontés de grès qui se sont déposés au début de l’ère tertiaire.  ).

Agenda

22

août 2017

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31