A l’âge de pierre

L’histoire écrite de Monnières débute en 1400.
Pierre Paillard nous dit : “Pour ce qui concerne la préhistoire, le paléolithique est rare, mais présent à Monnières par divers outils lithiques trouvés en plusieurs points. Certains peuvent être rapportés à la quartzite de Montbert qui renvoie au plus vieux peuplement connu de la Loire-Atlantique, il y a environ 100.000 ans”. Ajoutons que le dictionnaire archéologique de Gérard Gouraud 2003 fait état des collections de Lisle avec deux haches en diorite grise découvertes à Coursay (photo de gauche)

Haches polies de Coursay

et d’une autre en diorite à la Hallopière.

Hache polie de la Hallopière

P.P. : “La période intermédiaire du mésolithique (-8.000 ans) est en revanche bien représentée par deux sites au moins. Les petits éclats de silex, sans doute étrangers à Monnières, ne sont pas rares. Lesdits éclats, sertis sur des épieux servaient de lances pour la chasse. Les relations entre cette industrie avec celle très connue du Pays de Retz restent à établir.”

P.P. : “Le néolithique (-5.000 ans) est aussi présent de manière discrète par la découverte de pièces éparses. Un petit dolmen, transporté du Moulin de la Minière au Château du Plessis Guéry au Pallet témoigne de cette période”. Charles Gouraud évoque la démolition de ce “possible dolmen”, de cet “éventuel dolmen” par les vignerons en 1887. C’est une relative grande pierre posée sur quatre autres plus petites. (Pierre Paillard et Albert Méchineau)

Petite table de pierre dite "dolmen"

Agenda

26

avr 2017

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
23
24
25
26
27
28
29
30

EXPOSITION ANNUELLE PEINTURES/DESSINS/ENCADREMENTS

Le 6 mai 2017 14:00

EXPOSITION ANNUELLE PEINTURES/DESSINS/ENCADREMENTS Commission Art et Culture – FLAC Monnièroise Week-end des 6 et 7 … En savoir plus