Sèvre – Minière

La Sèvre : “Que d’eau !!! que d’eau !!!”

Pierre Paillard, dans son épisode 2 , nous dit comment la toponymie s’est logiquement attachée aux grandes constantes des paysages, comme les monts, montagnes, fleuves et rivières.La Sèvre au pont de Monnières en 2005.

La Sèvre au pont de Monnières en 2005.

Et avant de terminer par la Maine toute proche, faisant le lien avec sa Mayenne natale, le voici qui nous propose les probables significations du nom de notre belle rivière de  “Sèvre“.

La sèvre : “que d’eau, que d’eau !!!”

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

La Minière, au pays des mines ?

Dans son épisode 3 il nous entraine à la Minière et la controverse à propos de l’origine de son nom qui selon lui n’a guère à voir avec les mines de fer qui y auraient existées.

La controverse de la Minière.